FR NL EN
FR NL EN

Michel DAVE

(Belgique, 1941-2018)

« Ecrire, c’est aussi dessiner ». C’est fort de cette réaction à quelques mots qu’il a tracé sur une feuille, que Michel Dave se lance dans une abondante production de dessins écrits, d’écrits-dessins. Des listes graphiques faites de signes dont l’intérêt va au-delà de leur sens, même si celui-ci a toute son importance. En effet, il ne s’agit pas d’une suite de mots plaqués là au hasard. Et si Michel Dave les choisit précautionneusement dans un dictionnaire, il ne se limite pas à les recopier servilement dans l’ordre alphabétique. On va de surprise en surprise quand on y promène son regard, sautant d’association de son en association de sens, l’itinéraire de notre œil soutenu par des pointillés plus ou moins vaguelettes. Michel Dave a commencé à fréquenter l’atelier de La Pommeraie en 1990 et c’est après une année de tâtonnements graphiques qu’il trouve sa voie dans le mot. Son geste, devenu plus fragile au fil d’une santé déclinante, s’est suspendu en 2015 suite à une intense période de production.